Bienvenue chez Evolisse

Blog (Single Entry)

La route de la soie

16août
  • La route de la soie

Le terme «  Route de la soie », date du XIXème siècle, en référence aux commerce de la précieuse soie, dont les chinois conservèrent les secret de fabrication durant trois milles ans. Il dénomme les routes terrestres que les différentes conquêtes et alliances, chinoises, romaines et perses, ouvrirent aux commerces des épices, étoffes, pierres et métaux précieux. Elle était constituée d’une multitude de routes commerciales, allant de Chang’an ( aujourd’hui, Xi’An ), en Chine jusqu’à Antioche, en Syrie et bien peu la parcourir dans son intégralité.

tapisserie_tissage_route_soie_evolisse_lyon

Initiée au IIème siècle par le général chinois Zhang Qian, la route de la soie traverse l’Asie Centrale, permettant ainsi de commercer de l’Europe à l’Asie. Celui-ci scella des accords avec les Parthes, les Indiens, les Sogdiens afin de garantir la sécurité des routes caravanières,

Au fils des alliances le trajet des routes s’est modifié, faisant disparaître de grands centres d’échanges tandis que d’autres naissaient. Ainsi de nombreux vestiges de villes antiques entières, jadis prospères, ont-ils été mis à jour au Xinjiang, au Kyrgyzstan, au Tajikistan, au Turkmenistan, en Uzbekistan, au kazakhstan… D’autres comme Samarkande, en Ousbekistan sont restées des centres de négoces privilégiés tout au long des seize siècles que durera la prévalence de cette voie commerciale.

tapisserie_tissage_asie_route_soie_evolisse_lyon

Cette voie sera l’occasion de nombreux échanges culturels, religieux, artistiques et d’innovations techniques. Le textile bénéficia également de cette voie de communication, par la diffusion des techniques de tissage propre à chaque région, et dont les artisans ont su exploité toutes les possibilités, avec beaucoup d’art, depuis l’antiquité. Les religions également voyageront, apportant leurs influences culturelles et morales. Le bouddhisme, né en Inde au Vème siècle av . J. C, se répandra très rapidement sur la route de la soie et aura de nombreux adeptes jusqu’au IXème siècle. C’est pourquoi l’on trouve les vestiges de monastères et de temples bouddhistes sur les routes empruntées par les caravanes.

Les commentaires sont actuellement fermés.