Blog (Single Entry)

Le châle Cachemire

14mar
  • Le châle Cachemire

Les teintures végétale, ainsi que les caractéristiques du tissages atteste un authentique châle indien de la province du Cachemire. L’ornementation permet de le dater de la fin du XVIII ème siècle. Les mites y ayant fait de nombreux dégâts, le choix se portera sur une conservation.

Cette étoffe précieuse est tissée à partir du duvet qui se trouve sous le cou de chèvres vivant dans les hauteurs du Tibet. Prélevé au printemps, lors de la mue, sa douceur incomparable la réserve à la confection de tissus précieux. C’est par le biais des tisserands du Cachemire que son usage se répandit en occident. C’est dés le XVème siècle que ceux-ci adoptèrent cette laine douce et souple pour réaliser des tissus aux entrelacs complexes, destinés aux hommes des familles princières, qui en ceignaient leurs taille. L’ornement qui le caractérise est nommé « boteh », terme persan qui signifie « bouquet de fleur ». Il est à noter que cette ancienne principauté, que ce déchirent aujourd’hui, l’Inde, le Pakistan et la Chine fut le berceau du bouddhisme.

Le terme « châle » vient du mot arabe « schal » qui désigne une étoffe de laine fine destinée à couvrir les reins ou la tête. C’est l’engouement pour les schals tissés par les artisans de la province du Cachemire, qui introduisit ce mot dans la langue française. Les officiers de Bonaparte, lors de la campagne d’ Egypte découvrirent ces étoffes de laine fine et en rapportèrent à leur retour. Une véritable passion pour ces tissages fins aux motifs délicats, s ’empara des dames de la haute société qui en firent un accessoire de mode très prisé. Il devint très vite un symbole de richesse et de réussite sociale. Outre son utilisation d’étole, il était également utilisé en décoration, comme jeté de canapé, dans les salons les plus luxueux.Evolisse_conservation_chale_cachemire_tissage_laine_2

L’industrie textile, en plein essor, en Europe, s’emparera très vite de cette technique de tissage ainsi que de son style ornemental, en l’adaptant toutefois aux goûts de la clientèle occidentale. Lyon, notamment sera un grand centre de production de ce nouvel accessoire de mode.

Les commentaires sont actuellement fermés.