Blog (Single Entry)

Le stoppage

20août

Réparation d’un accroc sur un tissu

Comme l’indique le définition du dictionnaire Larousse, le stoppage est une action qui a pour but de retenir, de garder quelque chose, d’en interrompre l’acheminement. Ici, il s’agit de la rénovation du tissu à l’emplacement d’une déchirure qui ne fera que s’agrandir.

stoppage,retissage,retouche,evolisse,lyon

stoppage,tissage,etoffe,tissu,evolisse,lyon

 

 

 

 

 

 

 

Dans le domaine du textile, le stoppage est une opération qui consiste à retisser un manque sur un tissus du à un accroc, une brûlure de cigarette, du mitage ou quelques autres incidents ayant créés des trous. Cette méthode de restauration textile est plus particulièrement adapté aux étoffes vestimentaires mais, également à certaines pièces d’ameublement.

La finesse des tissages concernés rend ce travail très exigent. Le respect de l’entrecroisement des chaînes et des trames, ainsi que de la tension de celles-ci est indispensable à l’aboutissement d’un résultat discret. Toute erreur d’inattention rendra le résultat caduque.

 stoppage,retissage,retouche,restauration,evolisse,lyonstoppage,accroc,retouche,evolisse,lyon

 

 

 

 

 

 

Ce métier, aujourd’hui en voix de disparition, est aussi ancien que le métier de tisserand dont la naissance est évaluée vers 8500 ans av. JC. Avant l’industrialisation du textile, il était courant de faire appel à ce savoir-faire pour préserver les vêtements. Depuis la mécanisation et plus particulièrement la mondialisation de la production textile à bas coût, ce sont surtout les pièces textiles de hautes qualités qui nécessitent d’être préservées.

 

Les commentaires sont actuellement fermés.