Blog (Single Entry)

Le tissage des indiens d’amérique

01mai
  • Le tissage des indiens d’amérique

Le tissage est peu pratiqué par les tributs du nord du continent, si ce n’est par les indiens Navajos. Probablement originaire du nord, ils se seraient installer dans le sud-ouest au cours du XVIème s. , Selon la mythologie Navajos , c’est la « femme araignée », qui tisse les éléments naturels de la terre et du ciel, qui leur a transmis l’art du tissage. Mais les régions ou le tissage traditionnel du continent américain sont le mieux représentées sont celles des civilisations qui ont prospéré en Amérique du sud avant la conquête des Amériques.

tapisserie_creation_textile_tissage_amerique-latine_histoire_evolisse_lyon_rhone-alpestextile_tapisserie_personnalisation_tissage_traditionnel_histoire_evolisse_lyon_rhone-alpes

Pratiqué depuis plus de 12 000 ans, il est resté durant des siècles un moyen de communication et d’échange, traduisant par son graphisme et ses couleurs, l’appartenance de son propriétaire ou la valeur d’un culte. L’art textile toujours vivant des indiens du Mexique en est un exemple expressif. Les indiens Huichole ayant rejeté le christianisme, leur costume traditionnel est à lui seul une expression de foi et est orné de symboles animaliers représentant leurs dieux et des prières visuelles. Ce sont surtout les femmes qui perpétuent le tissage sur métier à bande plus mobile, tandis que les hommes se sont approprié le métier traditionnel espagnol. Quoi que les nouvelles influences, de l’Europe, du Proche Orient, de la Chine et des Philippines aient fait évoluer les représentations, celles-ci restent très ancrées dans la tradition ornementale et perpétuent les concepts traditionnelles d’astronomie.

tapisserie_tissage_restauration_textile_amerique latine_histoire_evolisse_lyon_rhone-alpestapisserie_restauration_textile_traditionnel_tissage_amerique-latine_evolisse_lyon

Les Ponchos et couvertures sont souvent ornés d’un médaillon centrale en forme de losange. Cette forme, associée à celle du diamant, est une représentation de la terre, ses quatre angles correspondant aux quatre points cardinaux. De même, les formes en zigzag représentent les éclairs et par extension la pluie. Bon nombre de tissage, et notamment dans la technique tapisserie utilisée pour la confection des sarapes et des couvertures, reflètent aujourd’hui, la fusion des croyances ancestrales et chrétiennes. Les arbres de vie, de par leur caractère sacré foisonnent, ainsi que les motifs floraux surmontés d’oiseaux. Quoi que l’industrie du tourisme mexicain trouve un grand profit à cette initiative du maintien de ces pittoresques traditions,la discrimination que vivent les populations indigènes met en danger la survivance de ces créations uniques.

Sources: « Artisanat de tradition en Amérique » Robert Shaw. Ed: Könemann;  « les textiles anciens du Pérou et leurs techniques » Raoul d’Harcourt. Ed d’Art et d’Histoire

Les commentaires sont actuellement fermés.