Bienvenue chez Evolisse

Blog (Single Entry)

Les différents métiers à tisser

20août

Les plus anciens métiers apparaissent vers 3 000 av. J.C. Ils sont constitués de fils de chaînes tendus par de simples poids. Il existe deux types de métier à tapisserie : Le métier haute lisse et le métier basse lisse. Les lisses sont les fils tendus sur les chaînes arrières et qui permettent, en les tractant, de ramener la nappe de chaînes arrières sur l’avant. C’est ce système qui permet d’alterner les entrecroisements de trame.


1-Archaique4


1-BasRelief

Le Métier Haute Lisse

   Le métier haute lisse apparaît vers 1400 av. J.C.

Plus communément utilisé pour la réalisation des monumentales tentures murales qui réchauffaient les grands édifices,
ainsi que pour la réalisation des tapis, il est nommé ainsi parce que les lisses se trouvent en hauteur.

La chaîne y est tendue verticalement.

Le lissier tracte les chaînes arrières vers l’avant,
par le biais de ses mains au dessus de sa tête.



1-HauteLisse





Le Métier Basse Lisse


Le métier de tisserand se développe parallèlement au métier à tapisserie.

Le métier de tisserand se développe parallèlement au métier à tapisserie.

Le métier basse lisse apparaît vers 1 000 av. J.C.

Plus communément utilisé pour la réalisation des tapisseries de siège ou
de tentures murales au formats plus modestes,
il est nommé ainsi parce que les lisses se trouvent sous la chaîne tendue horizontalement.

Le lissier tracte les chaînes avant vers l’arrière, par le biais de pédales placées sous le métier.


Le Métier Jacquard


Le métier jacquard apparaît en 1801 et marque
le début de l’industrialisation de la fabrication textile,
qui provoqua la révolte des canuts.

Son inventeur est le Lyonnais, Joseph Marie Jacquard.

Les métiers de production industrielle que nous connaissons aujourd’hui
ont perfectionnés son principe de fonctionnement
qui reste encore aujourd’hui le même.


1-Jacquard

Les quatre types d’armure les plus couramment utilisé pour les textiles tissés

La toile


1-toile

1-toile2

  

L’armure toile est la forme la plus simple. Lors de chaque passage de fil de trame, d’une lisière à l’autre, il passe alternativement au dessus et au dessous du fil de chaîne. Au retour, la séquence est inversée.

Le sergé


1-Serge

1-Serge2

Il est caractérisé par l’alternance de la trame passant sous deux fils de chaîne et au dessus d’un seul. Au retour, le même schéma est reproduit, en le décalant d’une chaîne. Le résultat apporte un effet de relief ou les diagonales sont surélevées. De nombreuses variations sont possibles.

Le satin


1-Satin

1-Satin2

Le satin est d’une texture particulièrement souple. Les fils de trame passent sous quatre, ou plus, fils de chaîne et au dessus d’un seul. L’endroit ne montre pratiquement que les fils de chaîne, tandis que l’envers ne laisse apparaître , pratiquement que les fils de trame.

Le velours


1-Velours

1-Velours2

Sur une base de tissage, de type toile, des chaînes supplémentaires sont intercalées, surélevées sur des baguettes de métal cannelées. Ces boucles ainsi formées sont ensuite coupées. Parfois, les boucles ne sont pas coupées, tel le tissus éponge. Des effets de sculpture sont aussi possible, en mélangeant zones coupées et non coupées

Les commentaires sont actuellement fermés.