Blog (Single Entry)

Les tapis d’Orient

15août
  • Les tapis d’Orient

Pour le néophyte, le terme « Tapis d’Orient » évoque immédiatement ces somptueuses pièces aux nouages fins, aux entrelacs végétaux amples et aériens, ou les lissiers auront su mener l’art de l’arabesque jusqu’à son plus haut niveau. Tissés au centre et au sud de l’Iran, la finesse et la luxuriance de leurs décors évoque dans l’imaginaire collectif l’idée de luxe et d’exotisme. Qu’ils soient tissés pour un usage profane ou sacré, comme les tapis de prière, leurs arabesques végétales évoquent, dans les productions iraniennes, les jardins du paradis. Pour l’amateur éclairé, le tapis d’orient concerne un territoire bien plus vaste qui va de la Turquie, porte de l’Europe, à la Chine. Quoi que la route de la soie ait favorisé l’interpénétration des influences, plus de deux cents provenances sont clairement identifiables par leurs motifs et leurs compositions et il serait impossible de toutes les nommer en un si bref aperçu.

restauration-textile-lyon_tissage-tissu_stoppage-tissu_evolisse_lyon-rhone

Le tissage des tapis fait parti de la famille des tissages dit « tapisserie », qui se caractérisent par une chaîne totalement recouverte par les trames. Parfois utilisés au mur, les tapis sont plus généralement placés au sol, ou ils apportent un confort acoustique et thermique indéniable. Le martèlement que nous leur imposons provoque une usure beaucoup plus rapide qu’une utilisation murale. C’est pourquoi les pièces datant de plus de cent cinquante ans sont très rares.

Peu d’indices permettent de dater et d’attribuer l’invention de la technique du point noué, d’autant que les nouages différant d’une région à l’autre, ses lieux d’origines semblent multiples..Cependant, en 1949 deux fragments de tapis ont été découvert à Pasyryk. Les rites funéraires des populations y vivant 600 ans avant J.C, ainsi que les conditions climatiques du Massif de l’Altaï, ont permis à ces fragments de parvenir jusqu’à nous. Ils attestent d’une parfaite maîtrise technique et artistique de leurs fabrications. L’un de ceux-ci présente deux bordures dont l’une est ornée d’une frise de daims et la seconde de cavaliers. Ce qui indique une origine persane, du moins dans son décors.

restauration-textile_restauration-de-tapis_tissage-artisanal_evolisse_lyon_rhone

Le Turkestan Oriental aura livré quelques fragments datant du troisième et quatrième siècle de notre ère. Malheureusement détruits lors de la dernière guerre mondiale, il nous reste quelques croquis et descriptions, qui révèlent l’utilisation de motifs qui ont toujours cours aujourd’hui. L’Anatolie à conservé de nombreux fragments datant du douzième et treizième siècle. Dans son récit de voyage, Marco Polo (1254-1324) relate : «  Ils vivent de commerce et d’industrie : ils fabriquent les plus fins tapis et les plus beaux du monde et aussi des draps de soie de diverses couleurs, très beau et très riches, en très grande quantité, et beaucoup d’autres choses … »

restauration-textile_stoppage-tissu_restauration-de-tapis-lyon_tissage-artisanal_evolisse_lyon_rhone-alpes

Au quinzième siècle, on voit apparaître dans les tableaux des peintres européens, des tapis de cette région reconnaissables aux particularitées de leur ornementation. Holbein le jeune, peintre Allemand (1497-1543) en ayant représenté dans plusieurs de ces tableaux, c’est son nom que les collectionneurs européens ont donné au style graphique des tapis de cette région de la Turquie. Un style assez proche des productions plus récente des tapis turkmènes et caucasiens.

 L’Europe finira par monter ces propres ateliers en invitant des artisans persans à venir transmettre leur savoir faire. Cependant les tapis d’Orient restent encore aujourd’hui de par la variété de leurs styles, de leurs graphismes, de leurs symboliques, ainsi que de leurs résistance, des pièces d’art textile très prisées.

Sources: « Le tapis » Enza Lilanesi. Ed:Gründ;  « Le tapis de l’amateur » E. Gans-Ruedin. Ed: Könemann

Les commentaires sont actuellement fermés.