Bienvenue chez Evolisse

Prestations

creation1
Aujourd’hui, bien que quelques commanditaires font appel aux ateliers pour des pièces monumentales, la tapisserie se décline dans l’ensemble, sur des formats plus modestes. Des recherches de matière, de relief, de volume, aux compositions purement graphiques, il y a autant de tendances qu’il y a de lissiers. La technique de la tapisserie n’a guère de limitation. On peut donc y tisser toutes sortes de textiles décoratifs. La souplesse de tissage que permet l’indépendance de chaque chaîne, offre une grande liberté de réalisation et stimule l’imagination. L’apport des influences esthétiques en provenance de tous les continents enrichi un savoir faire déjà riche de tout un patrimoine culturel.


creation2
La tapisserie murale est tissée, non pas dans le sens du dessin, mais dans le sens de la hauteur de la pièce finie. La construction des courbes, ainsi que la présence de beaucoup plus de verticales que d’horizontales, dans la plupart des compositions, rend ce choix techniquement nécessaire.


creation3
Chaque pièce est unique. Du choix du sujet à sa réalisation, elle a sa propre histoire. Elle se réfléchit en prenant en compte un décors existant, le volume de l’espace auquel elle doit s’intégrer, ainsi que les désirs et la personnalité de son futur propriétaire. Son achat peut être « un coup de cœur » sur un sujet déjà tissé.


creation4
Le tissage haute lisse permet une fabrication solide et résistante aux tractions. La technique s’adapte donc très bien à la fabrication d’accessoires. Je propose des sacs sans couture, pièces originales, dont les motifs et les couleurs sont au choix de son acquéreur. De même, je tisse sur cadre des bijoux , colliers, bracelets…


restauration1Toutes les pièces tissés main peuvent être restaurées. Un retissage à l’identique permet aux textile de retrouver son intégrité. Sur les étoffes d’ameublement, la densité de matière permet un rentrayage systématique, invisible sur l’envers autant que sur l’endroit. Dans certains cas, un plaquage dense et discret peut constituer une excellente mesure de conservation. L’intervention d’un restaurateur est également utile lors d’un simple entretien courant: Lorsque le kilim, côté frange, ou les lisières d’un tapis s’usent, les nœuds se détissent. Un point d’arrêt ou un retramage sont nécessaires pour le préserver. Les grandes tapisseries murales sont fragilisées par leur propre poids et nécessitent d’être doublées. En général, les soies plus fragiles se sont desséchées avec le temps et demandent une intervention. Il peut s’agir de la consolidation ou de la mise en valeur d’une pièce tissée ancienne ou d’artisanat local acquise au cours d’un voyage. Dans ce cas, il est parfois nécessaire de trouver une solution de présentation qui permette de l’intégrer aux couleurs et au décors du lieu de vie de son propriétaire.



rentrayage

Rentrayage

Le rentrayage permet d’intervenir sur des gros manques.

Le terme rentrayage est l’un des plus vieux termes professionnels encore utilisé à ce jour.
Avant l’industrialisation de la fabrication textile, le métier de rentrayeur était courant. Les coûts de production rendaient nécessaire l’entretien et la conservation des tapis et tentures.
Aujourd’hui, souvent associé aux pièces historiques, il retrouve ses lettres de noblesse par un renouveau des fabrications tissées main, notamment dans le domaine du tapis.

Le rentrayage consiste à réintégrer des chaînes dans les parties saines et à retramer à l’identique.



Remaillage

Sur les textiles tricotés le remaillage permet de reconstituer les manques de mailles.

Le tricot dont on attribut l’invention aux coptes chrétiens d’Égypte est une technique dans laquelle

un fil de chaîne est travaillé avec deux aiguilles ou plus.

Bien qu’il soit né dans un pays chaud, il est toutefois le plus souvent pratiqué sous des climats tempérés ou froid.

Il a l’avantage de ne réclamer que ce qu’il faut de laine.

En Europe et en Asie centrale elle est de mouton et de chèvre mais dans les Andes en Bolivie et au Pérou on se sert de laine d’alpaga de lama ou de vigogne.


remaillage



stoppage

Stoppage

Sur la plupart des tissus les dégâts peuvent être restaurés, cette opération est appelée stoppage.

Le stoppage consiste a reconstituer à l’aiguille un trou dans un tissu.

Cette technique s’applique à un grand nombre de textiles, toile, sergé, satin, velours, fibres naturelles ou synthétiques.

Tarifs indicatifs

Rentrayage

Tapis-Tapisserie
À évaluer lors d’un devis.

Textile d’ameublement
Point d’arrêt et lisière pour 1 mètre linéaire  40 à 60 euros

Remaillage

moins d’un cm²                     30 à 40 euros
15 euros par 1/2cm² supplémentaire

Stoppage

Toile                              50 à 60 euros
20 euros par 1/2cm² supplémentaire

sergé, pied de poule, chevron        65 à 85 euros
(tissus très fin)
30 euros par 1/2cm² supplémentaire